Fonctionnement des réservoirs d'eau chaude

En termes simples, la fonction d'un réservoir d'eau chaude est de stocker temporairement l'eau précédemment chauffée et de ne la libérer qu'en cas de besoin. De cette façon, l'eau tempérée s'écoule du robinet le plus rapidement possible. Pour que la chaleur reste stockée longtemps, un réservoir d'eau chaude est généralement isolé thermiquement. Différentes méthodes sont utilisées à cet effet et parfois combinées entre elles. La mousse dure et le non-tissé sont souvent utilisés pour le revêtement. Afin d'augmenter le pouvoir isolant, des panneaux sous vide sont également installés. Ils ont le même effet qu'une bouteille isotherme. De ce fait, les réservoirs d'eau chaude modernes fonctionnent pratiquement sans aucune perte de chaleur.


Distinction entre un chauffage direct et indirect

S'agissant des réservoirs d'eau chaude et de leur fonctionnalité, il faut distinguer le chauffage direct et le chauffage indirect. Les domaines d'application et le degré d'isolation diffèrent selon le type. Cela concerne également la rentabilité d'un tel réservoir d'eau chaude.

Chauffe-eau à chauffage direct et son mode de fonctionnement

Comme son nom l'indique, l'eau est chauffée directement dans un tel réservoir. Cela est possible, par exemple, avec une flamme ou un serpentin de chauffage électrique. Un réservoir d'eau chaude à chauffage direct est souvent appelé "boiler", un dérivé du verbe anglais "to boil" qui signifie bouillir en français. C'est en quelque sorte à la fois un préparateur et un réservoir d’eau chaude. En règle générale, les appareils sont faiblement isolés thermiquement - dans certains cas même, ils n’ont aucune isolation thermique. Ils peuvent donc être exploités séparément du système de chauffage existant. Pour la production d’eau chaude décentralisée, on utilise généralement des réservoirs d’eau chaude à chauffage direct. Pour savoir ce qui distingue ces réservoirs et à quel moment un fonctionnement est rentable, consultez la page Réservoir d’eau chaude électrique.

La photo illustre une chaudière fioul à condensation avec un réservoir d'eau chaude inférieur

Chauffe-eau à chauffage indirect et son mode de fonctionnement

Un réservoir d’eau chaude à chauffage indirect fonctionne très différemment de son homologue direct. Au lieu de l'électricité ou d'une flamme nue, le serpentin de chauffage intégré est parcouru par l'eau de chauffage du générateur de chaleur. L'eau de chauffage dégage de la chaleur et la température de l'eau dans le réservoir d'eau chaude augmente régulièrement. Le serpentin de chauffage est parcouru jusqu'à ce que la température souhaitée soit atteinte. L'eau chaude ainsi produite est ensuite prélevée dans la partie supérieure du réservoir d'eau chaude. Important : l'eau de chauffage n'est pas mélangée à l'eau chaude. Les chaudières classiques et les pompes à chaleur peuvent être utilisées comme générateurs de chaleur.

Fonctionnement monovalent et bivalent des réservoirs d'eau chaude

Lorsque l'eau d'un réservoir d’eau chaude n'est chauffée que par un échangeur de chaleur et un générateur de chaleur, les experts parlent d'un réservoir d’eau chaude monovalent. Toutefois, comme il est plus économique et plus écologique de confier une grande partie de la production d'eau chaude à un système solaire, un réservoir d’eau chaude bivalent constitue l'appareil de premier choix. À l'intérieur d'un réservoir d'eau chaude bivalent, il y a deux échangeurs de chaleur. L'échangeur de chaleur situé dans la zone inférieure chauffe l'eau avec l'énergie du système solaire. Lorsque l'énergie solaire ne suffit pas pour amener l'eau à la température souhaitée, le deuxième échangeur de chaleur est mis en marche. Celui-ci chauffe à l'aide d'un générateur de chaleur jusqu'à ce que la température souhaitée soit atteinte.


Répartition en réservoirs d'eau chaude ouverts et fermés

Outre le chauffage direct et indirect et les modèles monovalents et bivalents, il existe un autre critère de distinction : les systèmes ouverts et fermés. Le fonctionnement du réservoir d'eau chaude lui-même joue alors un rôle, à savoir la manière dont l'eau est chauffée dans ce contenant.

Systèmes ouverts

Les experts font la différence entre les réservoirs d'eau chaude ouverts et fermés. Un réservoir d'eau chaude ouvert, tel qu'un réservoir d'eau chaude électrique, est indépendant de la pression de la conduite d'eau. Lors du prélèvement de l'eau chaude, la vanne d'eau chaude ouvre l'admission pour l’eau froide. L'eau froide s'écoule dans le réservoir et déplace l'eau chaude plus légère vers le haut jusqu'au robinet. Les systèmes d'eau chaude à circuit ouvert ne sont conçus que pour des robinets individuels

Systèmes fermés pour plusieurs points de prélèvement

La situation est différente avec les réservoirs d'eau chaude fermés. Ceux-ci peuvent alimenter plusieurs robinets en même temps. À l'intérieur de ces réservoirs d’eau chaude, il y a une pression constante dans la conduite d'eau qui pousse l'eau chaude vers les points de prélèvement. Le fonctionnement d'un réservoir d'eau chaude fermé ne nécessite pas de robinetterie spéciale sans pression. Dans le cas des réservoirs d'eau chaude ouverts, par contre, l'utilisation d’une robinetterie à pression disponible dans le commerce peut entraîner un transfert de pression incorrect et donc des dommages matériels. Le choix de la bonne robinetterie est donc primordial.