Rénover une chaudière au gaz

De nombreuses chaudières au gaz sont encore en service, qui utilisent une technique désuète et constituent une charge non seulement sur le plan économique mais également écologique. En rénovant leur chaudière au gaz désuète, les propriétaires ont un impact positif - et cela à de nombreux égards.
 


La rénovation d’une chaudière au gaz du point de vue économique

L’efficacité énergétique implique une exploitation optimale de l'énergie contenue dans le combustible. Ce qui n’est pas le cas des chaudières à température constante qui se caractérisent par leur inertie. Comme leur nom l’indique, les chaudières à température constante ne changent pas de température de service même lorsque le besoin de chaleur diminue. Cela implique un rendement maximal de 70 pour cent et occasionne des coûts de chauffage inutilement élevés à long terme. Outre les chaudières à température constante, on trouve encore de nombreuses chaudières gaz basse température. Certes, celles-ci sont un peu plus modernes que les modèles précédents mais elles fournissent « uniquement » un rendement maximal de 87 pour cent en moyenne. Les chaudières gaz à condensation fonctionnent de manière plus efficace. Celles-ci exploitent également la chaleur qui se trouve dans les gaz d'échappement chauds et que les chaudières à température constante et les chaudières basse température se contentent d’évacuer vers l’extérieur. 

Cette brève comparaison démontre clairement que la technique de chauffage moderne est capable de maintenir durablement les coûts de chauffage à un faible niveau en transformant jusqu’à 98 pour cent de l'énergie contenue dans le combustible en chaleur. Rien que pour cette raison, un utilisateur souhaitant rénover sa chaudière au gaz devrait envisager l’utilisation de la technique à condensation.

Chauffagiste lors de la rénovation d'une chaudière au gaz

Rénover une chaudière au gaz et recevoir des subventions

Pour pouvoir bénéficier des subventions publiques, les propriétaires doivent impérativement utiliser la technique de condensation. Dans le cas du service fédéral de l’économie et du contrôle des exportations (BAFA), celle-ci conditionne le soutien financier de la rénovation par l’État. 

La rénovation d’une chaudière au gaz du point de vue écologique

La rénovation d’une chaudière au gaz peut s’avérer judicieuse également pour des raisons écologiques. Le gaz naturel reste une source d'énergie fossile qui tôt ou tard sera épuisée. En optant pour une chaudière gaz à condensation, les propriétaires contribuent activement à la préservation des ressources ainsi qu’à la protection de l’environnement. De plus, en utilisant le biogaz, ils peuvent encore améliorer leur bilan écologique. Sur le plan technique, le remplacement par une chaudière gaz à condensation de Viessmann ne pose aucun problème. En effet, la régulation Lambda Pro Control intégrée s'adapte automatiquement aux différentes qualités de gaz et permet d'atteindre constamment une efficacité optimale.


Autres raisons pour rénover un système de chauffage au gaz

Les aspects économiques et écologiques jouent certes un rôle déterminant dans la rénovation d’une chaudière mais il existe également d'autres aspects qui démontrent qu’il est utile voire nécessaire dans certains cas de procéder à la rénovation de l'ancienne chaudière au gaz.

Obligation de remplacement des anciennes chaudières

La réglementation européenne Ecodesign, de vigueur, depuis 2016, impose un rendement minimal pour toute nouvelle installation de chaudière au gaz.

Les chaudières modernes augmentent la valeur du bien immobilier

Une autre raison de rénover la chaudière au gaz est l’augmentation de valeur du bien immobilier. En particulier dans les biens rénovés destinés à être utilisés comme logements locatifs, une nouvelle chaudière au gaz fiable constitue un critère d'attractivité important. Les nouvelles chaudières au gaz sont également très compactes et peu encombrantes. Un remplacement permet donc de gagner de la place.

La connexion à une installation solaire thermique est presque toujours rentable lors de la rénovation d’une chaudière au gaz.

La combinaison avec la technique solaire augmente l’efficacité

Enfin, la possibilité de combiner une chaudière au gaz avec une installation solaire thermique plaide en faveur du remplacement par une nouvelle chaudière au gaz. L'énergie solaire est une source de chaleur gratuite quasi infinie qui peut être exploitée par les propriétaires disposant d’une installation solaire thermique.

Dans ce fonctionnement bivalent, l’installation solaire se charge de la production d’eau chaude et du chauffage d'appoint. La chaudière au gaz est moins sollicitée, ce qui permet réduire les coûts de chauffage. Autre avantage de cette combinaison : l’indépendance croissante des propriétaires d’installations vis-à-vis de leur fournisseur d'énergie.

Les conseils spécialisés : la première étape de chaque rénovation de chaudière

Pour qu’elle fonctionne de manière fiable et économique à long terme, la nouvelle chaudière au gaz doit correspondre au besoin de chaleur. Ce dernier peut être déterminé par un chauffagiste dont les compétences sont également requises lors du choix d’un système adapté.