La méthanisation de l’excédent d’électricité rend les centrales conventionnelles superflues.

Le développement des énergies renouvelables impose de nouvelles exigences en termes d’alimentation électrique. Les énergies renouvelables tributaires des conditions climatiques, comme le vent et le soleil, ne sont pas disponibles en continu, mais sont soumises à des fluctuations. Il en résulte des pics de production d’électricité qui peuvent être compensés aujourd’hui par un ajustement des centrales conventionnelles. Etant donné la part accrue des énergies renouvelables, les technologies de stockage innovantes ne cessent de gagner en importance.

Le réseau de gaz naturel allemand dispose d’immenses capacités de stockage. Il est donc tout à fait approprié de produire du méthane synthétique à partir des excédents d’électricité éolienne ou solaire – à l’aide de la technologie Power to Gas.

MicrobEnergy GmbH – la spécialiste de la méthanisation

L’entreprise MicrobEnergy GmbH, qui fait partie du groupe Viessmann, développe et vend des produits microbiologiques et des composants techniques. De plus, l’entreprise est spécialisée dans la commande des processus ou l’optimisation des systèmes biologiques.

Etape intermédiaire : l’électrolyse

Dans les grandes lignes, le principe de fonctionnement du Power to Gas peut être décrit comme suit : l’excédent d'électricité est transformé en hydrogène par électrolyse. Vient ensuite une étape de méthanisation au cours de laquelle le méthane synthétique est produit à partir de l’hydrogène et du gaz carbonique (CO2). Il est possible pour cela d’utiliser le CO2 issu des processus industriels, de l’air ambiant ou des installations biogaz.

Des microorganismes qui transforment l’électricité en méthane

Pour cette étape, MicrobEnergy utilise des microorganismes hautement spécialisés qui transforment l’hydrogène et le carbone en méthane pur. Les microorganismes travaillent à une pression et une température ambiantes. Aucune exigence spécifique concernant la pureté des gaz de départ n’est requise.

Le méthane synthétique ainsi obtenu peut être soit stocké dans un réservoir de gaz et distribué en fonction des besoins à l’aide d’une centrale de cogénération soit directement injecté dans le réseau de gaz naturel.

Relier les réseaux d’électricité et de gaz naturel

L’électricité devient donc l’énergie primaire et peut servir à produire de la chaleur sur l’ensemble du territoire ou être reconvertie en électricité via la production combinée chaleur-électricité en fonction des besoins. Cette combinaison des réseaux d’électricité et de gaz naturel est une condition essentielle au succès du tournant énergétique.
 

Le méthane gazeux est obtenu à partir de l’excédent d’électricité au moyen de l’électrolyse et du CO2. Il peut alors être transporté et stocké dans le réseau de gaz naturel et redistribué en cas de besoin.

 

Power-to-Gas-Prinzip.png
Contact

Interlocuteur

Viessmann Belgium sprl
Hermesstraat 14
1930 Zaventem (Nossegem)

Tél. : +32 2 712 06 66
Fax : +32 2 725 12 39

Envoyer un e-mail