Les pompes à chaleur modulantes régulent elles-mêmes leur consommation d’énergie (et votre facture !)

Quiconque construit une nouvelle maison a l’obligation de couvrir au moins une partie de ses besoins énergétiques par une énergie renouvelable. Les panneaux solaires font leur retour après un court fléchissement, mais les pompes à chaleur continuent également de gagner en popularité. Toutefois, on prétend souvent que les pompes à chaleur consomment beaucoup d’électricité et qu’elles occasionnent toujours des factures d’énergie élevées. Les pompes à chaleur modulantes offrent une réponse efficace et économe en énergie à ce préjugé.

1COL_annemie-de-kooning.jpg
Auteur

Annemie De Kooning

Comment une pompe à chaleur modulante fonctionne-t-elle ?

Comment une pompe à chaleur modulante fonctionne-t-elle ?

Une pompe à chaleur modulante s’éteint automatiquement (ou fonctionne à une puissance réduite) lorsque la température ambiante souhaitée est atteinte. De cette façon, la consommation d’énergie d’une telle pompe à chaleur est sensiblement inférieure. Il n’y a aucune perte inutile d’énergie car la pompe tourne uniquement lorsque cela est nécessaire.

Dans le cas des pompes à chaleur sol-eau, cela signifie également que le sol ne refroidit pas aussi rapidement étant donné que la quantité de chaleur extraite est moindre. Comme la chaleur disponible est plus importante, le compresseur dans la pompe à chaleur consomme moins d’énergie.

Le rendement de la pompe à chaleur – c.-à-d. le facteur COP – est plus élevé lorsque la pompe à chaleur peut fonctionner avec ces différences de température réduites.

Choisissez la bonne pompe à chaleur pour un score PEB favorable

Selon une étude récente sur la PEB, on parle de « modularité » lorsqu’un générateur de chaleur est utilisé en combinaison avec un deuxième appareil, par exemple une chaudière gaz à condensation ou une résistance électrique. En termes de PEB, ce deuxième appareil est appelé « générateur non préférentiel ». Lorsque le générateur préférentiel, c.-à-d. la pompe à chaleur dans ce cas, est suffisamment modulable, sa contribution au rendement total est considérablement élevée. Comme le rendement de production d’une pompe à chaleur est toujours plus élevé que celui du deuxième générateur, il est important de veiller à ce que cette pompe à chaleur soit du type modulant.

Choisissez la bonne pompe à chaleur pour un score PEB favorable
Parfaitement paré avec les pompes à chaleur Viessmann

Parfaitement paré avec les pompes à chaleur Viessmann

Avec sa gamme de pompes à chaleur, Viessmann est parfaitement adapté à la PEB. Si une pompe à chaleur Viessmann est combinée à un deuxième générateur, le rendement élevé de la pompe à chaleur prévaudra toujours dans le rendement total.

Les pompes à chaleur sol/eau de Viessmann assurent le chauffage sans l’aide d’un deuxième générateur. En pareil cas, l’impact sur l’étude de la PEB n’est pas négatif étant donné que la méthode de calcul de la PEB considère ces systèmes de chauffage, raccordés au chauffage par le sol, comme des systèmes modulants. Il en va de même pour les pompes à chaleur eau-eau.

Concernant les pompes à chaleur air/eau, la modulation n’est pas prise en considération dans le calcul du rendement total.

En résumé : avec les produits Viessmann, votre niveau E est garanti