Conseils pour l'achat d'une chaudière au gaz

Lorsqu’ils recherchent un générateur de chaleur adapté, de nombreux propriétaires continuent d'avoir recours à une chaudière au gaz. Beaucoup d'appareils en service utilisent le gaz pour produire de la chaleur. Le fonctionnement d'un tel appareil implique certaines conditions.


Raccordement au gaz pour un fonctionnement fiable

L’un des avantages du chauffage au gaz est que les propriétaires d’installations ne doivent pas stocker le combustible. En effet, dans la grande majorité des cas, le gaz naturel provient directement du robinet de raccordement et permet ainsi un confort d’utilisation extrêmement élevé - du moins dans la plupart des cas. Le réseau de distribution de gaz est très bien développé. Toutefois, il ne peut être question d’une couverture complète avec un raccordement au gaz. En particulier dans les zones rurales, il peut arriver qu’il soit impossible de poser des conduites de gaz. Si vous souhaitez acheter une chaudière au gaz, vous devez donc vous informer au préalable auprès de votre distributeur local.

Réservoir pour l’utilisation du gaz liquide

Un raccordement au réseau de gaz local est inutile lorsque le chauffage au gaz brûle du gaz liquide à la place de gaz naturel. Il s'agit de gaz liquéfié sous très haute pression. Les types de gaz liquide les plus connus sont les gaz butane et propane ainsi que les gaz LPG (Liquefied Petroleum Gas) et LNG (Natural Gas Liquids). Par rapport au gaz naturel, le gaz liquide a une teneur énergétique plus élevée. Pour une chaudière au gaz, cela signifie qu’elle a besoin de moins de combustible pour produire la même quantité de chaleur. Si vous souhaitez acheter une chaudière au gaz qui fonctionne avec du gaz liquide, vous aurez besoin d’un réservoir pour stocker le combustible. Celui-ci peut être installé en surface ou enterré. Les réservoirs enterrés sont plus coûteux à l'achat et doivent être contrôlés par le TÜV.


Conditions relatives au fonctionnement d'une chaudière gaz à condensation

Si vous souhaitez acheter une chaudière au gaz, vous devez vous décider au préalable en termes de technologie. Les chaudières classiques ne peuvent être utilisées dans le secteur du logement que dans des cas exceptionnels. Les chaudières gaz à condensation répondent aux normes techniques actuelles. Celles-ci se distinguent par une efficacité élevée car elles peuvent convertir presque entièrement la teneur énergétique d'un combustible en chaleur. Le fonctionnement d'une chaudière gaz à condensation implique toutefois certaines exigences.

Installations conçues pour une température de départ basse

La particularité de la technique réside dans l’utilisation de la chaleur de condensation. Celle-ci apparaît lorsque les gaz de combustion se refroidissent et que la vapeur d’eau libère la chaleur latente. Pour qu'il y ait condensation, l’installation doit fonctionner avec les températures de départ les plus basses possibles. Concrètement, cela signifie que l’eau de chauffage circulant des radiateurs à la chaudière doit être la plus froide possible. C’est la seule façon de faire condenser les gaz d'échappement chauds. Le chauffage par le sol et les radiateurs de grandes dimensions sont particulièrement adaptés à ce mode de fonctionnement.

Lors de l'achat d’une chaudière au gaz, il est nécessaire de vérifier que le système d'échappement est adapté.

Un système d'échappement est nécessaire

Certains composants des gaz d'échappement chauds sont acides et peuvent endommager la cheminée à long terme. Avant d'acheter une chaudière au gaz qui utilise la technique de condensation, les propriétaires doivent réfléchir à un système d'échappement adapté disposant d'une homologation pour la technique de condensation.

L'évacuation des condensats doit être garantie

L’utilisation d’une chaudière gaz à condensation produit de l’eau de condensation. Pour évacuer cette eau, l'évacuation des condensats doit être pourvue d’un écoulement. Les condensats légèrement acides peuvent être évacués sans problème dans le réseau des eaux usées normales. Une neutralisation des condensats avant l'évacuation est requise uniquement pour les plus grandes chaudières gaz à condensation dont la puissance nominale est supérieure à 100 kW. La valeur du pH des condensats est déterminante. Pour une description détaillée, reportez-vous à la section Le combustible gaz.

La combinaison avec une installation solaire thermique doit toujours être une option lors de l'achat d'une chaudière au gaz.

Quelle chaudière au gaz me convient ?

Avant d’acheter une chaudière au gaz, il est conseillé d'avoir un aperçu de la pluralité des modèles disponibles ainsi que de leurs avantages. Les chaudières à condensation répondent aux normes techniques actuelles. La gamme de modèles différents est vaste. Si les propriétaires n’ont qu’un faible besoin de chaleur, ils peuvent généralement utiliser une chaudière murale très compacte qui peut même être placée dans une armoire murale. Les chaudières combinées avec réservoir de stockage intégré sont un peu plus larges, ce qui assure un confort d’eau chaude constant et élevé. Pour ceux qui prévoient dès le départ d’utiliser l'énergie solaire, les chaudières gaz à condensation avec réservoir de stockage solaire intégré sont le choix de prédilection.

Pour une utilisation dans de grands bâtiments ou des installations industrielles, les chaudières gaz dans la gamme de puissance la plus élevée conviennent. Elles utilisent également la technique de condensation et atteignent une puissance nominale maximale de 2000 kW grâce aux fonctions de cascade.