Sondes géothermiques pour pompes à chaleur sol/eau

Outre les capteurs géothermiques, de nombreux propriétaires d’installations utilisent des sondes géothermiques afin d’extraire la chaleur emmagasinée dans le sol pour la pompe à chaleur sol/eau. Il y a plusieurs raisons à cela.
 

Les sondes géothermiques nécessitent un faible encombrement

L'une des principales raisons justifiant l'utilisation de sondes géothermiques est leur très faible encombrement. Le diamètre de la sonde elle-même n'est guère plus large qu'un CD. Seul le véhicule de forage exige de prévoir suffisamment d'espace. Un autre avantage des sondes géothermiques est leur rendement élevé tout au long de l'année, qui est obtenu grâce à la température constante et élevée du sol.

Fonctionnement des sondes géothermiques

Pour obtenir cette énergie thermique, un ou plusieurs forages doivent être réalisés au préalable. Les doubles tubes en U sont ensuite insérés dans les trous de forage et scellés avec un mélange de béton. Dans les tubes circule une saumure (liquide à l'épreuve du gel) qui absorbe l'énergie thermique emmagasinée dans le sol, puis la transmet à la pompe à chaleur géothermique connectée. Cette dernière utilise cette chaleur pour évaporer un réfrigérant

Il s’ensuit un processus de compression typique pour les pompes à chaleur. Le réfrigérant évaporé est comprimé jusqu'à ce qu'il atteigne la température requise pour le chauffage et la préparation d'eau chaude. Pour une description détaillée de ce processus, veuillez vous référer à la section Fonctionnement de la pompe à chaleur.

Un conseiller spécialisé aide les clients à rechercher des sondes géothermiques appropriées pour les pompes à chaleur sol/eau

Trouver des sondes géothermiques appropriées

Même à une profondeur d'environ 15 mètres, la température est constante à dix degrés Celsius et augmente à mesure que le forage progresse. Pour que la pompe à chaleur sol/eau fonctionne efficacement, la source doit fournir les températures les plus élevées possibles. En pratique, les sondes géothermiques sont installées à une profondeur de 40 à 100 mètres. La longueur des sondes géothermiques dépend notamment des besoins de chauffage et de la conductivité thermique du sol. Il est possible également d’utiliser plusieurs sondes géothermiques au lieu d'une seule. Il faut veiller toutefois à ne pas extraire ponctuellement trop de chaleur du sol, ce qui entraînerait un gel.

Soumis à autorisation - veillez à choisir des entreprises de forage certifiées

Toute personne souhaitant utiliser la source de chaleur disponible dans le sol pour des pompes à chaleur sol/eau à l'aide de sondes géothermiques a besoin d’une autorisation officielle. Les autorités de gestion de l'eau de niveau inférieur sont compétentes en la matière. Dans le secteur privé, les autorités de gestion de l'eau compétentes peuvent également demander des expertises. Dans ce cas, il est donc conseillé de contacter l'expert avant le début de la construction. Les vérifications et attestations nécessaires peuvent ainsi être coordonnées pendant l'avancement des travaux

Étant donné qu'un forage incorrect représente un danger pour l'environnement, l'entreprise de forage mandatée doit répondre à des exigences élevées. Concrètement, lors de la recherche d'entreprises de forage, il convient de s'assurer qu'elles sont certifiées conformément aux exigences de qualité du règlement technique DVGWW120-2. Cette attestation est également requise pour bénéficier d'un financement public d'au moins 4 500 euros. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans la section Subventions pour la pompe à chaleur sol/eau.
 

Résumé des avantages des sondes géothermiques pour les pompes à chaleur sol/eau

Outre les avantages économiques déjà mentionnés, d'autres arguments plaident également en faveur de l'utilisation de sondes géothermiques. Les plus importants sont les suivants :

  • Une chaleur constante et élevée toute l'année
  • Possibilité d’utilisation pour le refroidissement passif en été
  • Fonctionnement sûr et durable