Le réservoir et son fonctionnement

En principe, les réservoirs tampons stockent l'énergie thermique qui n'est pas requise dans l'immédiat en vue d’une consommation ultérieure en fonction de la demande. Les réservoirs tampons d'eau de chauffage sont principalement utilisés là où la chaleur n'est pas nécessaire en permanence dans les mêmes proportions. Les heures de pointe pour le chauffage et l'eau chaude dans un ménage moyen sont, par exemple, le matin et le soir. Une installation solaire thermique pour le chauffage d'appoint et la production d'eau chaude enregistre toutefois les rendements les plus élevés en milieu de journée. Une chaudière à gaz ou combustible solide serait constamment allumée et éteinte. Un réservoir tampon réduit cette cadence et la production de chaleur irrégulière. Il fournit de la chaleur en fonction de la demande et veille à ce que le générateur de chaleur fonctionne en continu au niveau de puissance optimal.


La photo illustre une maison avec l’installation de chauffage Viessmann complète, y compris le réservoir tampon.

Réservoir tampon Viessmann : structure et fonctionnement

Le réservoir tampon stocke temporairement l'énergie thermique qui n'est pas nécessaire actuellement. Une structure spéciale est requise à cet effet. Pour le stockage de l'eau de chauffage, il s'agit essentiellement d'un réservoir de stockage en acier. Celui-ci est équipé d'options de raccordement hydraulique. Leur nombre peut varier selon le modèle et l'application. De plus, les réservoirs tampons d'eau de chauffage Viessmann séduisent par leur isolation thermique périphérique en non-tissé de fibres polyester. Les pertes de chaleur sont ainsi réduites au minimum. Une isolation supplémentaire correspondant au réservoir tampon n'est donc pas nécessaire

Selon le modèle et les conditions, les réservoirs tampons Viessmann disposent également d'un raccordement pour un élément chauffant électrique, d'un serpentin de chauffage pour le raccordement des capteurs solaires ou d'un système de charge à stratification supplémentaire. De plus, un module d'eau douce peut être fourni comme accessoire ou un tube ondulé d'eau sanitaire peut être intégré lorsque le réservoir tampon doit également fournir de l'eau chaude.


Réservoir tampon : le principe en détail

En principe, un réservoir tampon est placé entre le générateur de chaleur et les consommateurs de chaleur. Autrement dit, une chaudière chauffe l'eau de chauffage qui circule dans le bac du réservoir tampon. Le départ du générateur de chaleur est mélangé dans le réservoir tampon avec le retour froid des consommateurs (radiateurs). L'eau est ainsi amenée à une certaine température afin de pouvoir être restituée au départ des radiateurs lorsque cela est nécessaire. Le retour froid des consommateurs de chaleur retourne ensuite dans le réservoir tampon d'eau de chauffage

En termes de volume, la densité de l'eau dépend de la température. Par conséquent, l'eau chaude se trouve en haut du réservoir tampon d'eau de chauffage. De là, l'eau s'écoule dans les radiateurs. L'eau de retour froide provenant des radiateurs est située au fond du réservoir d’où elle s'écoule jusqu'à la chaudière où elle peut être chauffée. La chaudière, le réservoir tampon et le radiateur forment un système fermé


Réservoir tampon pour la production d’eau chaude sanitaire supplémentaire

Lorsque le réservoir tampon doit servir également à chauffer l'eau sanitaire, vous avez la possibilité d'ajouter le module d'eau douce Vitotrans 353 au réservoir. Cela fonctionne selon le principe d’un chauffe-eau instantané. Autrement dit, l'eau sanitaire circule à travers le module jusqu'à l'eau chaude de chauffage, qui se trouve dans le réservoir tampon, et chauffe donc de manière indirecte. L’eau sanitaire est ainsi chauffée de manière hygiénique en fonction des besoins individuels de chaque ménage. Par conséquent, un réservoir d'eau chaude n'est plus nécessaire. Cela rend cette solution très peu encombrante

Il est possible également de chauffer l'eau sanitaire à l'aide d'un réservoir tampon en utilisant le tube ondulé d’eau sanitaire en acier inoxydable que l'on trouve dans les modèles Vitocell 340-M et Vitocell 360-M . Ce tube est intégré en spirale dans le réservoir et parcouru par l’eau sanitaire fraîche. Il se charge lui-même avec la chaleur de l'eau chaude de chauffage. Aucun réservoir séparé n’est donc requis pour l'eau sanitaire. Celle-ci est chauffée au besoin. Ceci, combiné à l'utilisation de l'acier inoxydable comme matériau, garantit une production d’eau chaude sanitaire hygiénique sans formation de légionelles


Maintien du fonctionnement correct du réservoir tampon

Afin de garantir le fonctionnement correct du réservoir tampon d'eau de chauffage, ce composant fait partie de la maintenance régulière du chauffage. Lors de l'inspection visuelle, le chauffagiste vérifie si le réservoir tampon, les pompes et les vannes sont endommagés, corrodés, sales ou présentent des fuites. Il s'agit avant tout d'une mesure de précaution. L'accent est mis ici sur les interfaces entre les composants afin qu'ils soient parfaitement adaptés les uns aux autres. Le réservoir tampon Viessmann nécessite toutefois peu d'entretien.

Les générateurs de chaleur, les réservoirs tampons et les consommateurs de chaleur forment un système fermé. Néanmoins, de l'air peut pénétrer dans ce système. À cet effet, la gamme de produits Vitocell de Viessmann comprend des purgeurs d'air appropriés. Votre chauffagiste Viessmann peut ainsi purger facilement le réservoir tampon.

Le réservoir tampon contient de l'eau de chauffage à faible teneur en oxygène. Par conséquent, aucune protection supplémentaire contre la rouille n'est nécessaire généralement. Si l'eau correspond à une certaine qualité et aux spécifications (selon la directive VDI 2035 - Exigences relatives à la qualité de l'eau de chauffage), il n'est pas nécessaire de détartrer un réservoir tampon. La situation est différente avec les réservoirs d'eau chaude. Dans ce cas, l'eau du robinet s'écoule sur les échangeurs de chaleur chauds. Selon la dureté de l'eau, du calcaire peut se former. Le chauffagiste Viessmann est également chargé d'éliminer le calcaire.