Le fonctionnement d'une installation solaire thermique

Chaque jour, le soleil envoie gratuitement de l'énergie que les propriétaires peuvent utiliser avec une installation solaire. L’installation solaire thermique fonctionne très simplement : les capteurs collectent le rayonnement et le convertissent en énergie thermique avant qu'un réservoir de stockage n'absorbe la chaleur. Selon la taille de l'installation, celle-ci peut ensuite être utilisée pour la production d'eau chaude ou le chauffage d'appoint.


Fonctionnement des capteurs solaires Viessmann

L'image illustre des capteurs plats et à tubes. Ils ont en commun de convertir la lumière du soleil en chaleur pour faire fonctionner l’installation solaire thermique.

Les capteurs solaires sont importants pour le fonctionnement de l'installation solaire thermique. En effet, ils captent la lumière du soleil et convertissent le rayonnement à haute énergie en chaleur. Outre les capteurs plats, Viessmann propose également des capteurs à tubes sous vide très performants.


Capteurs plats pour installations solaires thermiques : fonctionnement et structure

Les capteurs plats comme le Vitosol 100-FM ou le Vitosol 200-FM se composent d'un cadre en aluminium calorifugé qui est recouvert d'un verre spécial hautement transparent face au soleil. Celui-ci laisse pénétrer une grande partie du rayonnement à l'intérieur où il atteint l'absorbeur. Le composant chauffe et transfère l'énergie thermique au fluide solaire qui circule dans les tubes en forme de méandre du capteur.

Capteurs à tubes sous vide pour installations solaires thermiques : fonctionnement

Les capteurs à tubes sous vide tels que le Vitosol 200-TM ou le Vitosol 300-TM se composent de tubes individuels qui sont reliés entre eux par un collecteur. Les tubes contiennent l'absorbeur ainsi qu’un fluide caloporteur. Ce dernier s'évapore pendant le chauffage, se condense sur le collecteur et transfère l'énergie solaire au fluide solaire. Un vide dans les capteurs à tubes réduit les pertes de chaleur et garantit un fonctionnement efficace de l’installation solaire thermique.

ThermProtect protège efficacement contre la surchauffe

Les capteurs solaires de Viessmann sont équipés du dispositif breveté de coupure de température ThermProtect. Dans les capteurs plats, il s'agit d'un revêtement absorbant spécial qui modifie ses propriétés en fonction de la température. Lorsque la température du capteur s'élève au-delà du point de coupure, une modification de la structure cristalline assure une augmentation de l'émission de chaleur. La température du capteur chute et les capteurs solaires ne surchauffent pas. Sur les capteurs à tubes sous vide comme le Vitosol 300-TM ou le Vitosol 200-TM, la coupure de la température est effectuée au moyen d’un caloduc autoréglable. Cela empêche la condensation du fluide dans les caloducs lorsque leur température dépasse 150 degrés Celsius. Le dispositif de coupure de température ThermProtect fonctionne sans composants supplémentaires. Il facilite la conception des installations solaires thermiques et garantit un fonctionnement sûr avec tous les nouveaux capteurs solaires Viessmann.


Les accumulateurs de chaleur emmagasinent l'énergie solaire dans la maison

Lorsque l'apport solaire est supérieur aux besoins de chaleur dans la maison, un réservoir solaire absorbe l'énergie du système solaire avant de la restituer aux consommateurs de manière différée. De cette façon, une grande quantité de chaleur solaire peut être utilisée dans la maison. Le type d'accumulateur d'énergie utilisé dépend du fonctionnement de l'installation solaire thermique. Lorsque l’installation est utilisée pour la préparation d'eau chaude sanitaire, nos chauffagistes installent un réservoir d'eau sanitaire. Les installations solaires pour le chauffage d'appoint sont équipées d'un réservoir tampon

Chauffe-eau à réservoir pour installations solaires thermiques à eau chaude

Les chauffe-eau à réservoir sont remplis d'eau sanitaire. Ceux-ci sont équipés de deux échangeurs de chaleur à serpentin qui se placent dans la cuve comme des thermoplongeurs. Tandis que le serpentin inférieur fait passer le fluide solaire chaud à travers le réservoir, l'autre est relié à une chaudière, par exemple une chaudière gaz à condensation Vitodens 300-W. Lorsque la puissance de l'installation solaire ne suffit pas pour amener l'eau sanitaire aux températures souhaitées, une régulation met en marche le deuxième générateur de chaleur. Ainsi, l'eau sanitaire s'écoulant du robinet est toujours chaude, même par temps nuageux ou lorsqu'il y a une très forte demande. Cela est particulièrement efficace lorsque tous les composants du système sont parfaitement adaptés les uns aux autres, comme c'est le cas pour le pack solaire d'eau sanitaire Vitosol 141-FM de Viessmann.

Réservoir tampon d'eau de chauffage pour installations solaires de chauffage d'appoint

Lorsque l'installation solaire thermique est conçue pour fonctionner comme chauffage d'appoint, un réservoir tampon d'eau de chauffage est utilisé. Celui-ci est rempli d'eau de chauffage, qui est chauffée par la chaleur solaire au moyen d’un échangeur de chaleur. Si cela ne suffit pas pour atteindre les températures souhaitées, un système de chauffage au gaz ou une pompe à chaleur Viessmann fournit de l'énergie supplémentaire.


Solaire thermique : le fonctionnement repose sur un circuit solaire

Le circuit solaire veille à ce que la chaleur des capteurs arrive dans la maison. Il relie tous les composants du système et est rempli d'un fluide solaire (mélange d'eau et d'antigel). Le liquide se réchauffe au niveau des capteurs solaires et s'écoule vers le réservoir sous l'actionnement d'une pompe. Le fluide y libère l'énergie thermique, chauffe le réservoir et se refroidit. Il s'écoule ensuite de nouveau vers les capteurs solaires sur le toit et le cycle continue. Un certain nombre de dispositifs de sécurité sont également nécessaires pour un fonctionnement sans restriction de l'installation solaire thermique.