La pompe à chaleur pour nouvelles constructions et rénovations

Lorsqu’il s'agit de trouver le système de chauffage adapté à un nouveau bâtiment, les constructeurs ont de plus en plus recours aux pompes à chaleur. Cette tendance renforce l’impression que ce système de chauffage convient uniquement aux nouveaux bâtiments, ce qui n’est pas forcément le cas.
 

La pompe à chaleur dans les anciens bâtiments

Contrairement aux nouveaux bâtiments, les bâtiments existants on un besoin de chaleur élevé. Bien qu’une pompe à chaleur puisse être intégrée sans problème dans ce type de bâtiment, il est difficile d’obtenir un fonctionnement économique avec la pompe à chaleur uniquement. Cela requiert par exemple des radiateurs suffisamment grands et capables de fonctionner avec des températures de départ basses et un besoin énergétique final le plus faible possible.

Dans les bâtiments non rénovés, les pompes à chaleur peuvent être installées en tant que pompes à chaleur hybrides ou systèmes de chauffage bivalents. Pour plus d'informations sur cette solution combinée, reportez-vous à la rubrique Chauffage hybride.

Après la rénovation, l’installation d’une pompe à chaleur est encore plus attrayante. En effet, les valeurs énergétiques après l’adoption de telles mesures sont améliorées et cela permet de répondre plus facilement aux exigences des subventions en comparaison aux nouveaux bâtiments.

Une source de chaleur optimale pour les anciens bâtiments

Dans un ancien bâtiment, il est possible d’utiliser les mêmes sources de chaleur que dans un nouveau bâtiment. Dans la pratique, les propriétaires utilisent souvent une pompe à chaleur air/eau. Cela s’explique d'une part par le coût d’investissement relativement faible et, d'autre part, par le fait que l’installation est rapide. Toutefois, lorsque l’emplacement est mieux adapté à une installation souterraine, il convient d’envisager l’utilisation d’une pompe à chaleur sol/eau. Cela permet d'augmenter les facteurs de performances annuels tout au long de l’année ainsi que de réduire les coûts opérationnels.

La combinaison des pompes à chaleur

Le fonctionnement bivalent offre une autre possibilité d’utiliser la pompe à chaleur dans un ancien bâtiment de façon économique et judicieuse. Lorsque le système de chauffage existant est encore intact, il peut être combiné dans la plupart des cas à une nouvelle pompe à chaleur. La technique de commande intelligente garantit que la pompe à chaleur fonctionne toujours dans une plage très efficace et que la chaudière existante est enclenchée uniquement pour les charges de pointe.

Vitocal 200-G peut être utilisée comme pompe à chaleur dans les nouveaux ou les anciens bâtiments.

Vitocal 200-G peut être utilisée aussi bien dans les nouveaux bâtiments que dans les anciens bâtiments.

La pompe à chaleur dans les nouveaux bâtiments

En règle générale, les nouveaux bâtiments ont de bonnes valeurs énergétiques ainsi qu’un faible besoin de chaleur. Pour le chauffage, on utilise généralement des chaudières à condensation modernes qui fonctionnent également à un rendement élevé dans la plage de températures allant de 35 à 50 degrés Celsius. La pompe à chaleur est également l’un des systèmes de chauffage les plus couramment utilisés dans les nouveaux bâtiments. Les raisons à cela sont évidentes :d’une part, les pompes à chaleur fournissent un rendement maximal dans de telles habitations. D'autre part, une partie des besoins énergétiques primaires dans les nouveaux bâtiments est couverte par l'énergie renouvelable, ce qui est parfaitement réalisable avec le fonctionnement d’une pompe à chaleur.

Utilisation d'une pompe à chaleur avec un système photovoltaïque

Une installation photovoltaïque permet également d’utiliser l'énergie gratuite issue de l’environnement de manière judicieuse. Celle-ci absorbe les rayons du soleil à l'aide d’un absorbeur et convertit l’énergie solaire en électricité. Selon l’orientation, le type de capteurs et le rayonnement global, un système photovoltaïque peut couvrir une grande partie des besoins en électricité. En combinaison avec une pompe à chaleur, l'énergie solaire peut être utilisée pour le cycle de réfrigération, ce qui permet aux gestionnaires de réseau de s'affranchir davantage de leur fournisseur d'électricité. De plus, ce chauffage est quasi neutre en CO₂, ce qui permet de préserver l’environnement. La pompe à chaleur elle-même dispose d’une fonction d'optimisation d'électricité PV intelligente. L’électricité solaire produite est donc utilisée de façon optimale.

La combinaison d’une pompe à chaleur et de panneaux photovoltaïques convient également lorsque les propriétaires veulent un niveau EPB plus bas.

Peu importe que la pompe à chaleur soit utilisée dans un nouveau ou un ancien bâtiment. Afin de garantir un fonctionnement sûr et économique à long terme, l’installation de chauffage doit être la mieux adaptée possible aux besoins de chauffage. La rubrique Acheter une pompe à chaleur explique les points que les propriétaires doivent prendre en considération lors de l'achat d’une pompe à chaleur.